En Suisse, la compétence compte plus que le diplôme

le
0
Emploi florissant, salaires élevés, l'attractivité de la Suisse se mesure au nombre de Français qui s'y installent (+ 50 % en 2013). D'autres, encore plus nombreux, franchissent chaque jour la frontière pour y travailler.

Entre janvier et août 2013, 8033 Français ont émigré en Suisse au titre d'un permis de travail d'au moins douze mois. L'année dernière, sur la même période, ils n'étaient que 6537 personnes à s'y installer, soit presque 20 % de moins, selon les derniers chiffres de l'Office fédéral des migrations. L'augmentation de l'immigration française, continue depuis trente ans, s'est accélérée depuis l'entrée en vigueur de l'accord sur la libre circulation, en juin 2007. En un an, les Français ont été 50 % de plus à s'expatrier au pays de Guillaume Tell. Et le mouvement n'a pas cessé depuis.

L'attractivité de la Suisse se mesure aussi au nombre de ses frontaliers, vivant en France mais travaillant en terre helvétique. Ils étaient 90295 en 2003, c...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant