En Serbie, le Premier ministre albanais prône de nouvelles relations

le
0

PRESEVO, Serbie, 11 novembre (Reuters) - Le Premier ministre albanais, en visite historique en Serbie, a prôné mardi l'ouverture d'un nouveau chapitre dans les relations avec Belgrade. Edi Rama, premier dirigeant albanais à se rendre en Serbie depuis 68 ans, est allé à la rencontre mardi de la communauté albanophone de Presevo, dans le sud de la Serbie, où un important dispositif policier avait été déployé. La veille, à Belgrade, la conférence de presse commune qu'il a donnée avec le Premier ministre serbe, Aleksandar Vucic, a débouché sur une vive altercation retransmise en direct. A son hôte qui venait d'exhorter la Serbie à admettre l'indépendance du Kosovo, le chef du gouvernement serbe a répliqué en dénonçant une "provocation". Belgrade considère le Kosovo comme le berceau de la nation serbe alors que la majorité des 1,8 million d'habitants de la région, qui a déclaré son indépendance en 2008, sont d'origine albanaise. "Conformément à la Constitution, le Kosovo fait partie de la Serbie et je me dois de dire que personne ne peut humilier la Serbie", a dit Vucic. - Je suis désolé mais c'est la réalité que beaucoup reconnaissent. Plus vite vous la reconnaîtrez, plus vite nous pourrons progresser", a repris son visiteur. (voir ID:nL6N0T03NW ) Si la venue de Rama en Serbie souligne les progrès accomplis depuis la fin des années 1990, marquées par les conflits dans les Balkans, cet accrochage sur la question du Kosovo a témoigné de l'ampleur des divergences qui opposent toujours deux pays engagés sur la voie de l'intégration européenne. A Presevo, le Premier ministre albanais a reçu un accueil triomphal de la communauté albanophone de la ville. "En dépit de nos différences, nous avons ouvert un nouveau chapitre des relations entre l'Albanie et la Serbie", a-t-il dit dans son discours. "J'ai dit au Premier ministre Vucic que nous ne menions pas une bataille pour former une Grande Albanie, mais une bataille commune pour former une Grande Europe." Initialement prévue pour le 22 octobre, la visite de Rama avait été différée à la suite des violents affrontements qui se sont produits lors du match qualificatif pour l'Euro 2016 de football entre la Serbie et l'Albanie, le 14 octobre à Belgrade. La rencontre a dégénéré quand un drone traînant un drapeau de la Grande Albanie a survolé la pelouse. Le match a dû être interrompu. (Fatos Bytici avec Matt Robinson; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant