En Savoie, les indépendants arbitres de la présidence

le
0
La couleur politique du futur président du conseil général de Savoie reste incertaine jusqu'au vote de jeudi.

En Savoie, l'élection du président du conseil général devrait se jouer à une ou deux voix près. Un nouveau duel est d'ores et déjà programmé entre le président sortant, Hervé Gaymard (UMP), et le sénateur socialiste Thierry Repentin, que l'ancien ministre avait battu en 2008 par 20 voix contre 16 et un bulletin blanc. À l'issue du second tour, la gauche a remporté trois nouveaux cantons savoyards, à La Chambre, La Ravoire et Yenne, où un candidat récemment rallié à Europe Écologie-Les Verts, René Padernoz, a ravi à la surprise générale le siège de Maurice Michaud (non inscrit), vice-président sortant à l'agriculture.

La gauche départementale passe ainsi de quinze à dix-huit élus. La majorité départementale, elle, détient en théorie dix-neuf sièges, mais tout dépend de la position que prendront jeudi une poignée d'élus indépendants. Tout se complique cette année avec la naissance de l'Alliance pour un centre indépendant en Savoie, dirigée par Li

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant