En salles mercredi, de l'aventure avec Percy Jackson ou un peu de poésie

le
0
Percy Jackson et ses amis demi-dieux devront faire face à une nouvelle menace. 2013 Twentieth Century Fox. All Rights Reserved.
Percy Jackson et ses amis demi-dieux devront faire face à une nouvelle menace. 2013 Twentieth Century Fox. All Rights Reserved.

(Relaxnews) - Aux côtés de deux films présentés à Cannes cette année, "Michael Kohlhaas" et "Les Apaches", sortent mercredi le deuxième volet de la série fantastique "Percy Jackson" et un film d'auteur poétique "Un nuage dans un verre d'eau".

- "Percy Jackson : la mer des monstres", film américain réalisé par Thor Freudenthal avec Logan Lerman, Brandon T. Jackson et Alexandra Daddario.

Après le succès du premier opus, "Percy Jackson, le voleur de foudre", la série fantastique de cinq livres basés sur la mythologie grecque, et publiés entre 2005 et 2010 par Rick Riordan, est de nouveau adaptée au cinéma.

Percy Jackson est le fils de Poséidon, le dieu des mers et des tremblements de terre. Il vit à la colonie des Sang-Mêlé, où tous les demi-dieux peuvent s'entraîner à survivre. Même s'il a déjà sauvé le monde, il ne se sent pas l'âme d'un héros. Mais son camp est menacé par une horde de monstres mythologiques qui veulent les détruire. Pour sauver toute la communauté et l'Olympe, Percy et sa bande doivent retrouver la Toison d'or.

À grand renfort d'effets spéciaux, le film mêle mythologie, humour XXIe siècle et action comme pour la traversée de New York des héros dans un taxi jaune conduit par trois fées bizarres qui se partagent un oeil. Ailleurs, un hippocampe apparaît comme un moyen de transport plus sûr.

- "Un nuage dans un verre d'eau" film français de Srinath C. Samarasinghe avec Anamaria Marinca et Gamil Ratib.

Monsieur Noun, ancien projectionniste égyptien, et Anna, jeune prostituée roumaine sous la coupe d'un souteneur, habitent le même immeuble parisien vétuste du côté de Barbès. Bien que 50 ans les séparent, ils partagent un même sens de la fantaisie, ainsi qu'un goût prononcé pour les faits divers. Un jour, Monsieur Noun disparaît, son oreiller est taché de sang... Des objets s'animent.

Le long métrage est tourné à la manière d'un documentaire - le petit-fils de Monsieur Noun filme son aïeul en permanence. Les secrets se dévoilent, éclairant le passé.

Inspiré par des événements vécus par le réalisateur d'origine sri-lankaise, le film, porté par Anamaria Marinca ("4 mois, 3 semaines, 2 jours") et Gamil Ratib ("Laurence d'Arabie") parle avec sensibilité de deux exilés qui survivent et s'entraident.

da/ fa /jmg

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant