En s'introduisant en Bourse, MEDIAWAN veut jouer un rôle dans la recomposition des médias français

le
0

(AOF) - En octobre dernier, Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre-Antoine Capton annonçaient la création du fonds d'investissement dans les médias Media One. Six mois après, le trio d'entrepreneurs annonce l'introduction en Bourse de la société sous le nom de Mediawan. Cette société, créée sous la forme d'un Spac, c'est-à-dire dédiée spécifiquement à la réalisation d'acquisitions, espère lever 250 millions d’euros sur les marchés. Ce montant est susceptible d’être porté à environ 300 millions d’euros en cas d’exercice intégral de la clause d’extension.

En vertu du statut de Spac, les fonds qui seront levés lors de cette IPO seront déposés sur un compte en banque et ne pourront être libérés qu'en cas de réalisation de l'acquisition initiale par la société. Si une telle opération, véritable raison d'être de Mediawan, n'est pas réalisée au cours des deux prochaines années, la société sera dissoute.

Tout en donnant le coup d'envoi de l'introduction en Bourse de leur société, les trois entrepreneurs en ont profité pour en détailler la gouvernance. Ainsi, Pierre-Antoine Capton en devient le président du directoire, tandis que Xavier Niel et Matthieu Pigasse sont membres de son conseil de surveillance. Ce dernier est présidé par Pierre Bergé et comprend notamment le fondateur de Canal+ Pierre Lescure et l'ex-directeur général de la chaine cryptée Rodolphe Belmer.

Pour devenir un opérateur majeur dans la création de contenus et le divertissement, Mediawan pourra compter sur les réseaux et l'expertise de ses fondateurs et des membres de son Conseil. En effet, Xavier Niel, Matthieu Pigasse et Pierre Bergé sont les copropriétaires du Monde depuis 2010. Ils ont récemment ajouté Le Nouvel Observateur à leur empire dans les médias. Matthieu Pigasse seul est également propriétaire des Inrockuptibles et de Radio Nova et a investi récemment dans Vice Media. De son côté, Pierre-Antoine Capton a fondé 3e Œil Productions, actuellement le plus gros producteur indépendant de contenus audiovisuels en France.

Mediawan prend son envol alors que le secteur des médias français est en pleine concentration. En 2015, Libération et L'Express ont notamment été rachetés par Altice. Ce dernier cherche à faire converger les contenus créés par ses organes de presse et les réseaux télécoms. Egalement sur ce créneau, Vivendi cherche à relancer sa chaine Canal+ en France et vient d'annoncer un accord de distribution avec BeIn Sport.

En précisant qu'il investira dans une société "offrant un potentiel de développement et de complémentarité avec plusieurs entités ayant vocation à devenir des parties intégrantes du groupe que la société à l'intention de créer après la réalisation de l'acquisition initiale", Mediawan semble déterminé à jouer aussi sur ce registre de la convergence. Pour rappel, Xavier Niel est également le patron de l'opérateur télécom Free.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant