En revenant au 4-3-3, l'ASSE a trouvé la bonne formule

le
0
En revenant au 4-3-3, l'ASSE a trouvé la bonne formule
En revenant au 4-3-3, l'ASSE a trouvé la bonne formule

Le retour de Saint-Etienne à son 4-3-3 traditionnel, après que Christophe Galtier ait essayé d'installer un 4-2-3-1, coïncide avec la belle série actuelle des Verts, qui restent sur trois victoires de rang toutes compétitions confondues. De bon augure avant la réception de Monaco dimanche.

Geoffroy-Guichard ne reconnaîtra pas son équipe dimanche. En deux semaines depuis la réception du PSG (0-2), Saint-Etienne a accumulé trois victoires en autant de déplacements. Une série convaincante, construite à Rennes (0-1), Bordeaux (1-4) et Troyes en Coupe de France (1-2 ap), qui prend racine dans un changement tactique opéré par Christophe Galtier. L’entraîneur des Verts est revenu au 4-3-3 qui était traditionnel chez les Verts jusqu’à cette saison, où il avait opté pour un 4-2-3-1 utilisé le plus souvent. Mais les prestations insignifiantes des différents joueurs alignés dans un rôle de soutien de l’attaquant de pointe, à commencer par Benjamin Corgnet, ont érodé la patience de Galtier. Voilà pourquoi il a réinstallé un milieu en triangle avec une pointe basse, où Fabien Lemoine, Jérémy Clément, Renaud Cohade ou Vincent Pajot s’épanouissent chacun à leur tour.

« L’équipe a retrouvé des repères »

Alors bien évidemment, l’apport d’Alexander Söderlund (impliqué sur quatre buts lors de ses cinq derniers matchs de L1) et d’Oussama Tannane, tous arrivés lors du Mercato hivernal, a son influence dans la montée en puissance stéphanoise. Le retour de l’efficacité aussi, tant les Verts ont longtemps peiné cette saison à concrétiser leurs occasions. Mais le 4-3-3 a sa part de responsabilité et les joueurs sont les premiers à la reconnaître. « La tactique nous va bien, elle nous a réussi sur les trois derniers matchs », a soufflé Bayal Sall samedi en conférence de presse. « Nous devons insister pour prolonger cette dynamique que nous avons depuis le match de Paris. L’équipe a retrouvé de la fraîcheur, du mental, des repères, à travers un système que les joueurs connaissaient bien, a confirmé Galtier. Nous devons être dans cette continuité-là. »

« Un bloc de matchs très important »

D’autant que les Verts poursuivront contre Monaco le marathon entamé début 2016. « Une belle affiche, un match de Coupe d’Europe », selon les termes du coach stéphanois, qui verrait son équipe revenir à trois points de l’ASM en cas de succès dimanche. Ce match marque également le début d’un enchaînement qui pourrait conditionner la suite de la saison de l’ASSE. « Nous aurons une double confrontation européenne, ce qui implique qu’il n’y aura pas de deuxième chance, avec deux équipes qui auront très envie de se qualifier. Il y a aussi Monaco, deuxième du championnat, et Marseille, un concurrent : c’est un bloc de matchs très important. Sera-t-il décisif ? Je ne le sais pas. Mais on peut dire que nous allons être évalués sur ces matchs-là. » Il sera alors temps de savoir si le retour au 4-3-3 a réellement tout changé à Saint-Etienne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant