En président du G20, Nicolas Sarkozy ne convainc pas l'opposition

le
0
RÉACTIONS - Si Jean-François Copé a salué le «cap ambitieux» fixé par Nicolas Sarkozy lors de sa conférence de presse, les socialistes estiment que le chef de l'Etat n'a pas été «rassurant».

Pour sa troisième conférence de presse depuis son élection, Nicolas Sarkozy a voulu confirmer son changement de style. Plus solennel, moins agressif, le chef de l'Etat a soigneusement évité tous les sujets de politique intérieure pour se concentrer sur la présidence française des G8 et G20 et sur les questions internationales. Une «présidentialisation» qui n'a pas convaincu ses opposants. «Il a été étonnamment modeste», a analysé Michel Sapin, secrétaire national du PS à l'Economie, interrogé sur France Inter. Selon lui, «ce ton parfois hésitant, parfois même un peu brouillon est plus le reflet des difficultés qui sont les siennes à entraîner, à dialoguer et à trouver des convergences avec les autres grands de ce monde». «Quand il parlait très fort, il ne faisait pas grand chose, il parle un peu moins fort, j'ai peur qu'il n'en fasse encore moins», a jugé le socialiste.

«Dans ce monde inquiétant, il n'a pas été rassurant», a estimé de son côté Je...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant