En plein ciel, les bactéries fabriquent nuages et pluies

le
0
Omniprésents dans l'atmosphère, les micro-organismes glaçogènes cristallisent la glace et contribuent ainsi à la formation des gouttes d'eau et des nuages. De cette façon, ils retombent sur le sol où ils se développent à nouveau, perpétuant ainsi le cycle des précipitations à leur seul profit.

Il y a douze ans, des chercheurs autrichiens ont découvert la présence de nombreuses bactéries dans l'eau des nuages. C'était une vraie découverte. Ils en avaient trouvé dans les gouttes d'eau déposées sur des plaques métalliques installées sur les toits de l'observatoire météo de Sonnblick, à plus de 3100 mètres d'altitude. Depuis, on sait que des micro-organismes sont partout en suspension dans l'atmosphère et pas seulement dans les nuages. Au cours de plusieurs vols effectués au-dessus de la mer des Caraïbes et de l'océan Atlantique lors des deux ouragans Earl et Karl en 2010 des chercheurs américains viennent de mettre en évidence la présence de nombreux micro-organi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant