En panne sur le GPS, TomTom joue sa relance avec le sport

le
0
Le fabricant de GPS mise sur les capteurs de mouvements avec ses montres dédiées aux coureurs et triathlètes.

Les automobilistes achètent moins de GPS pour leur voiture. Qu'à cela ne tienne, TomTom leur en propose à porter au poignet ou à poser sur le guidon d'un vélo. Le constat dressé par Corinne Vigreux, cofondateur de TomTom et directeur de la division grand public du groupe, est simple: «Je dois gérer la décroissance de ma branche d'activité et lancer de nouveaux produits.»L'an dernier, le chiffre d'affaires de TomTom a chuté de 17 % pour atteindre 1,1 milliard d'euros. Pour enrayer la baisse, cette petite blonde dynamique a un objectif, «repartir sur un cycle annuel d'innovations».

Cela commence par le sport, un créneau relativement nouveau pour le groupe basé à Amsterdam. Après avoir lancé une montre cobrandée avec Nike, cette fois TomTom avance seul, avec TomTom Runner et TomTom Multi-sport. Premier atout de ces montres connectées, elles ne sont ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant