En Norvège, la voiture électrique est sept fois plus présente qu'en France

le
0
En 2013, les ventes de véhicules électriques ont représenté moins de 0,7 % du marché français. C'est peu, mais beaucoup plus élevés que chez nos grands voisins. Seule la Norvège fait figure d'exception avec une part de marché de 4,5 %.

L'an dernier, un peu moins de 14.000 véhicules électriques - voitures et véhicules utilitaires - ont été immatriculés en France. La croissance atteint près de 50 % en seulement un an. Pour autant, ce marché reste encore extraordinairement faible, avec moins de 0,7 % de part de marché. Renault écrase la concurrence, avec 5511 Zoe et 4174 Kangoo immatriculées l'an dernier.

Cette faible présence du véhicule électrique est pourtant une belle performance par rapport aux autres grands pays européens. En Allemagne, sa part de marché n'était en effet que de 0,2 % sur les dix premiers mois de l'année 2013, selon les données recueillies par l'Association européenne du véhicule électrique (Avere). Elle ne dépasse pas 0,1 % au Royaume...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant