En Normandie, on ferme les vannes

le
0

A en croire le président du club caennais, aucun bon de sortie ne devrait être accordé cet été au Stade Malherbe. Une règle qui vaut même pour Andy Delort, sauf si la proposition venait à être impossible à refuser.

La stabilité devrait être de mise cet été au Stade Malherbe. Interrogé dans Ouest France mardi, le président caennais fait le point avant l’heure sur le Mercato à venir. Mais à entendre Jean-François Fortin, il faut s’attendre à très peu de mouvement, pour la simple et bonne raison qu’aucun bon de sortie ne devrait être accordé. Même Andy Delort, le meilleur buteur de l’équipe (onze buts), ne devrait bénéficier d’aucun passe-droit. « Pour moi, il restera dans l’effectif, annonce Fortin. Il est sous contrat et on compte sur lui. » Toutefois, un détail – et pas des moindres – pourrait amener le patron du SM Caen à revoir sa position : que l’offre pour Delort soit irrésistible. « Il faudrait que la somme proposée nous permette d’envisager son remplacement », précise l’homme fort de Caen. Les supporters caennais doivent de toute façon se mettre d’ores et déjà en tête que peu de joueurs viendront renforcer l’effectif durant l’intersaison, quatre à cinq tout au plus. Le souhait de Caen est en effet de conserver le groupe à hauteur de 80 à 90%.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant