En mars, le basket fait flancher la productivité américaine

le
0
Les matchs du championnat de basket universitaire retransmis en après-midi seront suivis par les fans sur Internet, derrière leur ordinateur de bureau, ce qui risque d'influer sur la productivité.

«La folie de mars !» L'expression décrit bien la passion de millions d'Américains pour le championnat de basket universitaire masculin: 68 équipes doivent se départager en trois semaines. Les premières manches de quatre ­rencontres commencent le 15 mars. Initialement ces matchs sont joués le soir. Les Américains les regardent alors chez eux ou dans des bars. Mais très vite les équipes s'affrontent dans l'après-midi. C'est donc sur Internet derrière leur ordinateur de bureau que les fans de basket se retrouveront.

L'an passé, CBSSports.com a accueilli 8,3 millions de visiteurs uniques pour ces journées de folie. Cette année, pour la première fois, CBS diffusera aussi les matchs sur les téléphones portables équipés de son application spéciale. Pour le cabinet Challenger, Gray & Christmas, au moins 8,4 millions d'heures de travail seront perdues au cours de l'épreuve, soit environ 192 millions de dollars.

En comparaison des 3,7&

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant