En manque de successeur, un maire finit par crouler sous les candidatures

le
0
L'appel du maire de La Membrolle-sur-Longuenée a été entendu : il a reçu, en quelques jours, plus d'une vingtaine de candidatures.

Jean-Louis Gascoin est désormais soulagé. Ce maire divers gauche d'une commune de 2000 habitants craignait il y a encore quelques semaines de ne pas avoir de successeur à la mairie de La Membrolle-sur-Longuenée dans le Maine-et-Loire. Mais en quelques jours, il a reçu 23 courriers de candidats potentiels.

En juin dernier, Jean-Louis Gascoin a annoncé qu'il ne briguerait pas un nouveau mandat de maire. «À 66 ans et après 25 ans à la mairie en tant que conseiller et maire, j'estime qu'il y a d'autres choses dans la vie que la politique», expliquait l'élu pour qui la limitation du nombre de mandats successifs règlerait en partie la question du cumul des mandats et de la limite d'âge pour se présenter. Mais à l'époque, cette annonce n'a pas entraîné de vocation chez ses conseillers municipaux ou dans la population membrollaise. U...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant