En mai, les investisseurs se sont portés de manière sélective sur les fonds d'actions

le
0
(NEWSManagers.com) - Les sicav monétaires retrouvent grâce aux yeux des investisseurs. Sur le mois de mai, selon les chiffres d' Europerformance SIX Telekurs portant sur les OPCVM de droit français, leur encours a progressé de 1,5 %, avec une collecte nette de 4,81 milliards d'euros.
Du côté des fonds obligataires, la situation est contrastée. A l'évidence, la crise de la dette souveraine dans la zone euro a laissé des traces. Les souscriptions nettes des fonds de cette nature marquent un repli de 470 millions d'euros tandis que les fonds investis en obligations internationales et à haut rendement ont collecté, en net, dans les deux cas, 80 millions d'euros sur le mois. Quoi qu'il en soit, par un effet marché favorable, les variations de l'encours sont toutes positives. Avec des gains pour les fonds d'obligations de la zone euro de 0,65 %, pour les obligations internationales de 0,71 % et pour les fonds d'obligations à haut rendement de 0,40 %, les actifs sous gestion ont respectivement progressé de 2,8 %, 1,9 % et 4,3 %.
Pour les fonds actions, le niveau des souscriptions a sensiblement varié selon les catégories. Ceux investis en actions françaises et américaines ont collecté respectivement 110 millions et 270 millions d'euros. Pour leur part, les fonds européens ont enregistré une collecte beaucoup plus mesurée de 9 millions d'euros. A l'inverse, les fonds d'actions internationales ont perdu 450 millions, ceux de la zone euro 300 millions et les fonds actions Asie/Pacifique, 6 millions d'euros.

Mais, là encore, l'effet marché a rebattu les cartes puisque seuls l'encours des fonds actions investis sur la zone Asie Pacifique et sur le marché américain ont progressé. De 0,3 % et 2,8 % respectivement. Sur la même période, les autres catégories de fonds actions ont vu leurs encours baisser. De 0,1 % pour les fonds d'actions françaises, 2,7 % pour les fonds de la zone euro, 0,3 % pour les fonds sur l'Europe et 1,6 % pour ceux investis à l'international.
En termes de performances, ce sont effectivement les fonds investis outre-Atlantique qui ont été les plus performants (1,06 %), devant ceux investis sur l'Asie/Pacifique (1,04 %) et à l'international (0,28 %). A l'inverse, on notera le recul des fonds de la zone euro (-2,05 %), sur l'Europe (-0,32 %) et sur la France (-0,06 %).



info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant