En Italie, Letta combat pour sauver son gouvernement

le
0
Soucieux d'éviter une crise politique, de nombreux responsables de droite menacent de quitter le PDL, le parti de Berlusconi.

Diviser le PDL de Silvio Berlusconi, faire en sorte que ceux qui «avaient peur de le quitter hier prennent aujourd'hui peur de rester avec lui» et jeter les bases d'un programme de gouvernement avec 2015 pour horizon politique: à la veille de se présenter demain mercredi au Parlement pour la «clarification» qu'il juge indispensable après la démission des cinq ministres du Cavaliere, Enrico Letta a bon espoir de survivre à cette crise délicate et même d'en sortir renforcé.

Dès dimanche soir, le président du Conseil a changé de ton. Autant il était réservé et presque intimidé au cours des 157 jours qui se sont écoulés depuis sa prise de fonction le 28 avril, autant il se montre déterminé et combatif, n'hésitant plus à condamner durement le «coup de folie» du Cavaliere sur toutes les ondes. Au Sénat mercredi matin, il fera un discour...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant