En Israël, les Femmes du Mur gagnent du terrain

le
0
L'appel des ultraorthodoxes contre celles qui revendiquent le droit de prier comme elles l'entendent n'a eu que peu d'écho.

L'esplanade du Mur des lamentations a pris hier des allures de champ de bataille. Le site le plus sacré du judaïsme a été le théâtre d'une nouvelle épreuve de force à l'occasion des cérémonies pour le nouveau mois du calendrier hébraïque. D'un côté, trois cents féministes religieuses juives qui entendaient prier comme elles l'entendent dans la portion du Mur réservée aux femmes se sont frayé un chemin à travers une foule de deux cents ultraorthodoxes rendus furieux par cette «désacralisation». Pour éviter une mêlée générale, la police avait pris ses précautions et déployé d'importants renforts dans la vieille ville de Jérusalem. Le pire a été évité. Seules quelques échauffourées se sont produites.

Sur le terrain, les membres du groupe des Femmes du Mur ont marqué un deuxième point. Le mois dernier, après vingt ans de lutte, elles av...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant