En Israël, les Bédouins refusent d'être chassés

le
0
Un projet de loi prévoit le déplacement de quelque 30 000 à 40 000 Bédouins du désert du Néguev.

Les opposants au plan Prawer haussent le ton. Samedi, de violents incidents ont émaillé des manifestations hostiles à ce projet du gouvernement israélien qui prévoit de déplacer plusieurs dizaines de milliers de Bédouins du Néguev pour mieux les regrouper dans des centres urbains. Quinze policiers ont été blessés et une quarantaine de protestataires arrêtés près du village de Houra, où se tenait le plus large de ces rassemblements. À Haïfa, où plus d'un millier d'Arabes israéliens s'étaient massés, les forces de l'ordre ont essuyé des jets de pierre. D'autres manifestations de moindre ampleur se sont déroulées à Jaffa, Taibe et Jérusalem-Est.

Cités pauvres et surpeuplées

Ces heurts, qui ont manifestement pris par surprise la majorité des commentateurs israéliens, interviennent alors que la Knesset est sur le point d'examiner le projet de loi controve...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant