En Iran, le Guide évoque un régime sans président

le
0
Ali Khamenei ne serait pas opposé à la suppression du poste de président. Une déclaration révélatrice du conflit profond qui agite le gouvernement actuellement.

Simple avertissement à Mahmoud Ahmadinejad ? Ou réelle volonté de changer la Constitution ? En évoquant une suppression du poste de président de la République, occupé par son rival Mahmoud Ahmadinejad, le numéro un du régime, l'ayatollah Ali Khamenei, a mis les milieux politiques iraniens en ébullition. «Dans la situation actuelle, le régime politique du pays est présidentiel et le président de la Répu­blique est élu directement par le peuple, ce qui est bien, a lancé dimanche le guide suprême, lors d'une visite en province. Mais si un jour, dans un avenir lointain, nous avons le sentiment qu'un régime parlementaire est meilleur pour choisir le chef de l'exécutif, il n'y a pas de problème pour changer le système actuel.»

Rival gênant

En Iran, le guide détient l'essentiel des pouvoirs, notamment en matière de défense et de politique étrangère, le président de la République s'apparentant à une sorte de premier ministre «fusible». Depuis le printemp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant