En Inde, la croissance ralentit? à 7%

le
0
En hausse constante depuis quinze ans, la croissance indienne a enregistré en 2011 un net ralentissement.

Le réveil est douloureux. En expansion constante depuis quinze ans, la croissance indienne a enregistré en 2011 un net ralentissement. Une mauvaise nouvelle qui s'ajoute aux affres de l'inflation et à un déficit budgétaire plus élevé que prévu. Fin septembre, au terme du deuxième trimestre de l'année fiscale 2011-2012, la progression du PIB s'est établie à 6,9 % en glissement annuel. Du jamais vu depuis 2009.

Le gouvernement a aussitôt été contraint de revoir à la baisse ses prévisions de croissance pour l'ensemble de l'exercice qui s'achèvera en mars: 7,5% au lieu de 9%, chiffre magique sur lequel avait été calculé le budget en février 2011.

«Ce n'est pas si mal»

La semaine dernière, le premier ministre, Manmohan Singh, s'est montré plus pessimiste encore, estimant que l'augmentation du PIB «tournerait cette année autour de 7%». Étant donné «l'environnement international défavorable, ce n'est pas si mal», a-t-il tempéré. Selon lui, il ne s'agit que d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant