En Inde, Hollande rêve de croissance

le
0
Le président de la République s'est efforcé de séduire les investisseurs de ce grand pays émergent.

«Des entrepreneurs indiens me disaient leur volonté de voir la crois­sance dépasser 8, 9, 10 % J'en rêvais!» Un véritable cri du c½ur. À New Delhi et à Bombay, François Hollande avait surtout en tête l'économie française et ses faiblesses. «La crainte de ces entrepreneurs, a expliqué le chef de l'État dans un discours vendredi au Mémorial Nehru, dans la capitale indienne, c'est que la croissance descende à 5 %, ce qui serait une très grande performance pour la ­France (...) où nous luttons pour qu'elle ne soit pas en dessous de zéro.» «Nous y parviendrons», a-t-il ajouté, déclenchant quelques rires dans l'assistance.

Tout au long de son voyage, François Hollande a martelé que l'Inde et l'Europe, donc la France, ont partie liée pour atteindre un «objectif commun: hisser notre taux de croissance». Car quand «l'Europe ralentit, vous freinez aussi», ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant