EN IMAGES. Etats-Unis-Cuba : premier vol commercial régulier depuis plus de 50 ans

le
0
EN IMAGES. Etats-Unis-Cuba : premier vol commercial régulier depuis plus de 50 ans
EN IMAGES. Etats-Unis-Cuba : premier vol commercial régulier depuis plus de 50 ans

Le premier vol commercial régulier entre les Etats-Unis et Cuba a été effectué ce mercredi depuis la Floride par la compagnie américaine JetBlue, ouvrant un nouveau chapitre dans les relations entre les deux anciens ennemis de la Guerre froide. La liaison aérienne directe n'existait plus depuis plus de 50 ans.

 

L'avion de JetBlue Airways a décollé vers 10h05 locales (16h05 heure de Paris) de l'aéroport de Fort Lauderdale, dans le sud-est des Etats-Unis, à destination de Santa Clara, dans le centre de l'île cubaine et a atterri environ une heure plus tard. L'embarquement des passagers de ce vol historique s'est fait dans une ambiance festive, sous les applaudissements et en musique, un groupe de salsa chantant des classiques de la musique cubaine comme «Guantanamera» pour les accompagner.

 

Le vol de JetBlue fait partie des 110 vols quotidiens prévus par l'accord conclu en février entre Washington et La Havane, après le réchauffement de leurs relations. Ce premier vol opéré mercredi fait partie «des grands moments de l'Histoire», s'est réjoui Mark Wales, directeur de l'aéroport de Floride, comparant l'événement à la chute du mur de Berlin ou aux premiers pas de l'Homme sur la Lune. «Ceci est un petit avion pour les passagers, mais un énorme progrès pour la reconnexion de l'humanité», a-t-il confié.

 

Les vols commerciaux réguliers suspendus depuis 1961

 

Cela ouvre une «nouvelle ère» pour les voyageurs cubains et les déplacements vers l'île communiste en général, s'est de son côté enthousiasmé le vice-président de JetBlue Airways, Marty St. George, à l'évocation du départ mercredi du vol 387 de sa compagnie.

 

Les Etats-Unis et Cuba ont conclu en février un accord pour la reprise des vols commerciaux réguliers suspendus depuis 1961. Sur les 110 prévus par l'accord, quelque 90 vols sont déjà autorisés par La Havane et Washington à destination de neuf aéroports ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant