En Ile-de-France, les prix de l'ancien baissent aussi

le
9
yampi/shutterstock.com
yampi/shutterstock.com

(Relaxnews) - Pour Efficity, qui dévoile mercredi 5 décembre son Baromètre mensuel du pouvoir d'achat immobilier, tous les secteurs franciliens sont concernés par la baisse de prix. Un contexte qui rend toujours plus favorable la décision d'achat, grâce à des taux historiquement bas.

"Plus que jamais, nous conseillons aux propriétaires d'accepter des prix de vente relativement élevés mais raisonnables, car le marché ne joue clairement plus en leur faveur", avertit Christophe du Pontavice, président de réseau d'agences immobilières à commission réduite Efficity.

En effet son Baromètre mensuel du pouvoir d'achat immobilier publié aujourd'hui relève au 1er décembre, un recul des prix de l'immobilier de l'ancien sur les trois derniers mois en cascade : -0,2% à Paris et en Seine-Saint-Denis, -0,3% dans les Hauts-de-Seine, et -1,2% dans le Val-de-Marne. Mais également des volumes en berne. Selon Efficity, le nombre de ventes devrait péniblement atteindre les 600.000 en 2012, quand 835.000 transactions ont été actées en 2011.

Reste que le dirigeant tient à souligner que "la situation en Ile-de-France est relativement positive par rapport à d'autres métropoles régionales, où certains propriétaires cèdent leur bien immobilier quelques dizaines de milliers d'euros en dessous de leur prix d'achat d'il y a deux ans".

Du côté des acheteurs, c'est donc le moment d'en profiter. Avec des prix en baisse et des taux d'intérêt qui ont atteint des records de bas niveaux, le pouvoir d'achat immobilier continue sa croissance, d'après Efficity.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dugan le jeudi 13 déc 2012 à 16:56

    Là je rigole bien! l'immo qui baisse ... ah oui, et ou ? dans le 93 c'est certain ...Les agences il n'y a pas pire pour doper le prix et se servir ! les gens intelligents regardent de Particulier à Particulier pas besoin d'un imbécile entre vendeur/acheteur.

  • M7377356 le vendredi 7 déc 2012 à 07:02

    pas étonnant que ce soit un réseau d'agences immobilères qui annonce une telle bétise !!! leur intérêt est de vendre un maximum de bien pour toucher un maximum de commisions peu importe l'intérêt du vendeur donc Messieurs les Propriétaires BRADEZ vos biens pour sauver les agences qui vous ont arnaqué pendant des années avec leur prix de commissions prohibitifs et leurs magouilles !! qu'elles crèvent toutes !

  • M4864027 le jeudi 6 déc 2012 à 17:11

    Tres drole les agences qui font de la pub pour acheter/vendre. Il s'agit de lur fonds de commerce et y ont tout interet. Ceci etant il est clair que dans les zones non tendues ou moins les prix vont baisser beaucoup plus et donc aucun interet de se precipiter. C'est beaucoup moins sur en region parisienne et ce n'est pas le futur Duflot avec ses contraintes qui va relancer la construction. Je vous renvois a l'excellente emission de C+ sur les ennuis avec les locataires indelicats .Reflechissez

  • brinon1 le jeudi 6 déc 2012 à 13:05

    bientot plus de ventes, adieu les 150 millions et le reste, avec de telles décisions fiscales c'est la hausse assurée pour 24 mois... pour le reste dans l'immediat peut être est ce opportun pour les primo accédants.

  • titi18 le jeudi 6 déc 2012 à 12:06

    Il ne faut pas vendre si on peut tenir et sauf pour qui ont besoin d acheter Plus grand, les prix des équipements et des matériaux et main d œuvre continuent à augmenter ce qui laisse présager que les prix immobiliers se maintiennentIl ne faut pas écouter les agences immobilières que les prix de vente est baissier.Dans leur intérêt ils ont plutôt intérêt de vendre à n importe qu elle prix pour empocher leur commission exorbitante pour travail fourni nul

  • M3567571 le jeudi 6 déc 2012 à 10:29

    Jusqu'à présent l'île de France été épargné par la baisse des prix, ça va continuer jusqu'au prochaine éléction. il suffit d'épargner et d'attendre.M2941863, pk les gens fuient??? je n'habite pas Paris!!!!!

  • jackgros le jeudi 6 déc 2012 à 09:47

    Ce n'est que le début de la baisse. Les taux des prêts immo vont bientôt atteindre leur mini et hop plus de levier pour continuer à maintenir les prix de vente. A moins bien évidemment que la situation économique s'améliore en Europe et que le pouvoir d'achat des investisseurs augmente à nouveau. Vous-y croyez ?

  • dupon666 le mercredi 5 déc 2012 à 20:22

    les records de bas niveau sont faits pour etre battus

  • frgbour le mercredi 5 déc 2012 à 20:08

    Est-ce le début de l’éclatement de la bulle immo???Wait and see!!!