En Grande-Bretagne, une baisse de salaire pour les policemen obèses

le
0
Un projet de réforme de la police anglaise demande des tests d'aptitude physique réguliers pour les policiers, avec sanctions salariales en cas d'échec répété.

52% des 11.500 policiers de Scotland Yard, la célèbre police métropolitaine de Londres, sont en surpoids et 22% sont même obèses, a constaté un rapport officiel britannique qui recommande des mesures drastiques pour remédier au problème.

Les femmes s'en sortent un peu mieux que les hommes, elles ne sont que 32% à être en surpoids, mais 16% d'entre elles sont tout de même obèses.

Le rapport explique ces mauvais chiffres par le fait que «depuis la 2e Guerre mondiale, les moyens de transport qui nécessitent moins d'effort physique (voiture et moto) ont largement remplacé la marche à pied et le vélo.» Les pratiques ont beaucoup changé, puisqu'au «XIXe siècle, un policier marchait souvent 30 km par jour des semaines d'affilée» rappelle le document.

Avec la réforme qui est proposée, les officiers de police devront désormais passer un test d'aptitude physique chaque année, et non plus seulement lors de leur recrutement. Seules les équipes spéciales d'intervention arm

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant