En France, le fisc s'intéresse aux «Clés d'or» des palaces

le
7
Derrière le comptoir de leurs loges, ces concierges haut de gamme sont capables de tous les miracles.

Dans les palaces, les «Clés d'or» sont le plus souvent, pour les clients, plus importants que le directeur. Derrière le comptoir de leurs loges, ces concierges haut de gamme sont, on le sait, capables de tous les miracles: trouver deux places pour un concert surbooké, réserver une bonne table, un hélico, ou encore trouver vos lames de rasoir favorites.

Ces prestations, qui font la part belle à l'argent liquide, représenteraient 5 % au moins du chiffre d'affaires des palaces. Au fil des ans, ces pratiques ont attiré l'attention de l'administration fiscale qui aimerait y trouver un peu plus de transparence. En effet, selon le cabinet de conseil Mage Soft, ces sommes évoluent «dans une "zone grise" hors du bilan comptable de l'hôtel». Les sanctions commencent à tomber: le patron de l'hôtel Negresco, à Nice, a révélé que son établissement avait été l'objet d'un redressement de 100 000 euros en raison d'une trop grande opacité de ces prestations, selon le contrôleur du fisc.

Commissions en liquide

Le cas du palace, qui depuis a changé ses pratiques, n'est pas isolé. Lors d'un colloque, il est apparu que certaines Clés d'or ont organisé de véritables PME dont la comptabilité était tenue à la main. Rien d'illégal à tout cela, a noté un spécialiste, mais une remise à plat du système semble inévitable.

Les commissions en liquide sont parfois conséquentes. Un concierge débrouillard, cité par l'AFP, a expliqué qu'il avait racheté un bistro pour le compte d'un client et organisé le transfert du mobilier vers les États-Unis. Les Clés d'or sont presque capables de tout. Sauf, disent-elles, de franchir une ligne rouge: celle de la «drogue et des filles».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mdr21 le lundi 14 jan 2013 à 19:07

    tapez "convention fiscale ile maurice france" et vous commencerez à comprendre pourquoi nos ministres et présidents y vont si souvant. C'est là qu'il faudrait taper.

  • housssss le lundi 7 jan 2013 à 12:56

    Ah! Enfin Hollande va s'occuper sérieusement de récupérer de l'argent frauduleux. Oublié Mittal et consors. Il ne faudrait pas qu'il oublie de s'occuper des dames-pipi, des pourboires des coiffeurs et garçons de café! Mdr

  • cresus57 le lundi 7 jan 2013 à 09:39

    mdr les droitopithèques aigris s'en donnent à cœur joie dans les com !

  • M6235435 le dimanche 6 jan 2013 à 18:46

    S'ils le voulaient, "Les cages d'escaliers d'or" des immeubles de banlieues rapporteraient 10 fois plus ! Mais il n'y a pas de "Rambo" parmi les agents du fisc français et c'est moins risqué pour eux de s'en prendre à des concierges quinquagénaires et débonnaires.

  • M8613027 le dimanche 6 jan 2013 à 14:14

    Mouais, Chez valse, place vallès, y'a des voitures comme sarko aime ( cayenne, X5 ...), avec des vitre noires. Y'a aussi des guetteurs partout. Y'en a aussi qui doivent toucher pour ne pas intervenir ...Mais attention pas touche ... Site protégé!!!

  • jl657 le dimanche 6 jan 2013 à 08:51

    Mais les propriétaires de grosses berlines dans les cites , qui sont au RSA , eux ils ne sont pas inquiétés !!!Quels bouffons!

  • below le dimanche 6 jan 2013 à 07:13

    On ratisse les fonds de tiroirs...Manque plus que les troncs d'église !