« En France, la moitié des éoliennes tourne dans le vide » : le « Canard » s'est emballé

le
1
L'hebdomadaire satirique a affirmé mercredi 13 avril que plus d'une éolienne sur deux en France ne serait raccordée à rien. Faux, répond ERDF.
L'hebdomadaire satirique a affirmé mercredi 13 avril que plus d'une éolienne sur deux en France ne serait raccordée à rien. Faux, répond ERDF.

L’hebdomadaire satirique a affirmé mercredi 13 avril que plus d’une éolienne sur deux en France ne serait raccordée à rien. Faux, répond ERDF.

« La moitié des éoliennes implantées en France tournent dans le vide et ne sont raccordées à rien », dénonce Le Canard Enchaîné daté du mercredi 13 avril. « Les amateurs de paysages naturels seront ravis de l’apprendre : plus d’une éolienne sur deux, en France, qui en compte environ 10 000, ne sert strictement à rien. » Elles ne seraient tout simplement pas raccordées au réseau électrique, selon l’hebdomadaire satirique.

L’information, reprise par plusieurs médias, a indigné de nombreux internautes sur les réseaux sociaux.

Cette image, qui reprend l’information, a aussi été partagée des milliers de fois sur Facebook :

Une image choc, mais erronée Pour sa démonstration, Le Canard s’est appuyé sur les chiffres d’ERDF, qui a la charge de raccorder les éoliennes au réseau électrique. On y apprend que le parc éolien raccordé au 31 décembre 2015 représente une puissance de 10 312 mégawatts (+ 999 en 2015). Or, on y lit aussi que « la file d’attente de raccordement des installations éoliennes en France continentale est de 10 748 mégawatts » à la même date. Verdict de l’hebdomadaire satirique : « Il y a en France plus d’éoliennes inactives » qu’actives.

Le problème, c’est que cette image est fausse. « Il y a eu une confusion sur l’expression “file d’attente” », assure-t-on chez ERDF au Monde. Les éoliennes en attente de raccordement seraient en réalité en grande majorité au stade des travaux, voire de simples projets. « C’est comme quand on construit une maison : on fait ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 il y a 11 mois

    SNCF EDF entreprises monopolistiques des régimes spéciaux EN FAILLITE les 13 châteaux de la CGT qui les a acheté avec l'argent soutiré à ces entreprises devraient combler un peu le déficit.