En France, la croissance dans le privé continue d'accélérer

le
1
EN FRANCE, LA CROISSANCE DANS LE PRIVÉ CONTINUE D'ACCÉLÉRER
EN FRANCE, LA CROISSANCE DANS LE PRIVÉ CONTINUE D'ACCÉLÉRER

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé français a progressé pour le septième mois consécutif en janvier, affichant sa croissance la plus rapide depuis juin 2011 sous l'effet d'une accélération marquée dans les services, selon la version définitive de l'indice Markit publiée vendredi.

L'indice des services s'est établi à 54,1 le mois dernier, en nette hausse par rapport au chiffre de 52,9 relevé en décembre et supérieur à la première estimation de 53,9 publiée il y a dix jours.

Il se maintient ainsi pour le septième mois consécutif au-dessus du seuil de 50 qui distingue croissance et contraction de l'activité, atteignant son plus haut niveau depuis juin 2015.

De son côté l'indice composite, qui associe des éléments de l'indice des services et de celui du secteur manufacturier - dont l'activité a progressé en janvier pour le quatrième mois consécutif - a également atteint 54,1 après 53,1 en décembre.

Il dépasse lui aussi son estimation "flash" de 53,8 pour atteindre un plus haut depuis juin 2011.

L'amélioration de janvier dans le secteur privé a notamment été alimentée par la progression des nouvelles commandes, à un rythme inédit depuis juin 2011. Les nouveaux contrats dans les services y ont largement contribué, enregistrant leur plus forte croissance depuis plus d'un an et demi.

"Le marché de l'emploi montre également des signes d'amélioration (dans le secteur des services), le taux de création de postes observé en janvier restant toutefois faible et nettement inférieur à celui enregistré dans le secteur manufacturier", a souligné dans un communiqué Alex Gill, économiste de Markit.

Les prestataires de services interrogés par le cabinet d'études restent également très optimistes concernant leurs perspectives à un an. Malgré un léger reflux, l'indice correspondant, qui avait atteint en décembre un pic sans précédent depuis mars 2012, reste à un niveau élevé.

(Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. il y a 10 mois

    Et la "bulle" dans le public ne fait que se renforcer!