En France et dans le monde, dans la rue pour "Charlie" et la liberté

le
1
Manifestation pour Charlie Hebdo à Madrid.
Manifestation pour Charlie Hebdo à Madrid.

Tarbes, Perpignan. Des manifestations ont rassemblé ce matin 40.000 personnes à Perpignan, 14.000 à Tarbes notamment, selon la police et les organisateurs. Des chiffres exceptionnels pour deux villes qui abritent respectivement 110.000 et 40.000 habitants. Les manifestants ont défilé dans le silence, interrompu essentiellement par des salves d'applaudissements. Le Front National avait appelé à participer aux cortèges de province, à la différence du rassemblement prévu dimanche après-midi à Paris où le FN s'estime "interdit de séjour". A Perpignan on remarquait notamment dans le cortège Louis Aliot, vice-président du FN, mêlé à la foule des autres manifestants, sans signe distinctif, tout comme l'ensemble des élus locaux présents. Les journalistes étaient en tête du cortège, qui a parcouru les boulevards ceinturant le centre-ville de Perpignan. Les affichettes arborés par les manifestants déclinaient le thème de la solidarité manifestée depuis l'assassinat des 12 dessinateurs et collaborateurs de l'hebdomadaire satirique. A côté des "Je suis Charlie" omniprésents depuis mercredi, on pouvait lire "Je suis policier"; "Je suis juif", "Je suis musulmane et je suis Charlie"... A Tarbes l'affluence était comparable à celle du rassemblement de jeudi soir où 14.000 personnes avaient formé une chaîne humaine dans les jardins de la préfecture.Madrid. Des centaines de personnes se sont rassemblées dimanche dans le centre de la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le dimanche 11 jan 2015 à 13:59

    http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/01/11/31003-20150111ARTFIG00045-philippe-bilger-pourquoi-je-ne-parcipe-pas-a-la-marche-republicaine.php