«En France, dès qu'on augmente le smic, on détruit des emplois !»

le
0
INTERVIEW - Francis Kramarz est directeur du Centre de recherche en économie et statistique (CREST). Il cnseille depuis 2009 le gouvernement français sur les revalorisations annuelles du smic.

LE FIGARO. - Le smic nuit-il à l'emploi en France?

Francis KRAMARZ. - Oui. Toute hausse de 1% du salaire minimum détruit entre 15.000 et 25.000 postes. La seule politique qui a limité la casse, ce sont les allégements de cotisations employeurs au niveau du salaire minimum, mises en place en 1995-1996. Ces allégements de charges sociales n'ont pas permis de créer des postes. Mais ils ont empêché la suppression de 400.000 à 500.000 emplois peu qualifiés.

Comment le réformer?

Ce sont les Français les moins expérimentés, les jeunes sans diplôme, qui sont le plus pénalisés par le niveau élevé du smic. Car les entreprises ne veulent pas les embaucher à un tel niveau de rémunération. Si on veut que le ch...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant