En France, 3.000 entreprises dégagent la moitié de la valeur ajoutée

le
1
En France, 3.000 entreprises dégagent la moitié de la valeur ajoutée
En France, 3.000 entreprises dégagent la moitié de la valeur ajoutée

L'essentiel de l'activité économique des secteurs principalement marchands, en France, est porté par un nombre restreint d’entreprises. En 2013, selon l'Insee, sur les 3,3 millions d'entreprises, seulement 3 000 concentrent 52 % de la valeur ajoutée, 70 % des investissements et 83 % des exportations en France. Cet ensemble est constitué principalement de grandes entreprises (240) et d'entreprises de taille intermédiaire (2 030), mais compte aussi quelques PME (y compris des microentreprises).

En 2013, dans le secteur marchand, les 3,3 millions d’entreprises (hors agriculture et services financiers) ont dégagé une valeur ajoutée de 986 milliards d’euros. Or, 3.000 de ces entreprises totalisent 503 milliards d'euros de valeur ajoutée. Elles  emploient au total 5,1 millions de salariés, soit près de 20% de l'emploi total en France.

Si l'industrie en France connaît un lent repli depuis plusieurs années, 40 % de ces 3 000 entreprises ont une activité industrielle. Selon l'Insee, les 1 140 principales entreprises industrielles représentent environ 40 % des effectifs salariés, de la valeur ajoutée, de l'investissement et de l'excédent brut d'exploitation. Le commerce (560 entreprises parmi les 3 000), les services aux entreprises (390) et les transports et l'entreposage (170) se placent derrière l'industrie. L'immobilier a, lui, un positionnement atypique avec un nombre relativement important d'entreprises (390 unités). Ce secteur se distingue surtout grâce aux investissements réalisés.

Au sein de ces 3 000 entreprises, l'Insee souligne un effet de concentration particulièrement important dans les transports et l'entreposage, l'industrie et l'information et la communication. «Dans chacun de ces trois secteurs , les entreprises « au cœur de l'économie française » représentent environ 60 % des salariés et 70 % de la valeur ajoutée de leur secteur.» Cet effet de concentration est nettement moindre dans les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mxnagg il y a 9 mois

    Ne pas payer d’impôts améliore la valeur ajoutée