En finir avec l'anxiété de performance

le
0
Devenue un trouble chronique, elle est au c?ur des risques psychosociaux au travail.

«Je ne suis pas à la hauteur, je ne vais pas y arriver, il faut que je mette la gomme». A priori, ce discours intérieur stimulant, nous le connaissons tous de manière ponctuelle, lors d'oraux d'examens, épreuves sportives, ou même entretiens de recrutement. Lorsque cette intense mais éphémère pression, nécessaire à l'engagement dans l'épreuve, s'installe de manière durable et devient mode de vie, elle risque d'entraîner la personne dans des comportements destructeurs. Aujourd'hui, comme l'affirmait récemment le Dr Laurent Chneiwess dans nos colonnes, cette anxiété de performance est en nette augmentation, notamment dans le monde du travail.

Le contexte y est évidemment pour beaucoup. «Des objectifs chiffrés de plus en plus hauts, des comparaisons d'employés entre eux et de services entre eux, la nécessité de faire plus avec moins de moyens... De nombreux salariés me...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant