En février 2016, les obligations convertibles sont redevenues très attractives, souligne l'UBP

le
0

(AOF) - La correction des marchés a remis en lumière l'intérêt des obligations convertibles, constate Jean-Edouard Reymond, Responsable de la gestion " Obligations Convertibles " à l'UBP.

Le profil de convexité s'est fortement amélioré ces dernières semaines, avec quelques atouts pour les obligations convertibles européennes : un ratio de convexité intéressant, qui dépasse 1,5 sur le marché européen rapport entre la performance pour une hausse de 20% et la performance pour une baisse de -20%), des volatilités implicites qui reculent (elles sont à nouveau inférieures à 27,5%) et un rendement " obligataire " qui redevient positif.

" Aujourd'hui les émetteurs ne s'y trompent pas et profitent des conditions actuelles pour racheter leurs obligations convertibles, à l'image de Subsea, Vedanta ou Rocket Internet. Il faut remonter à quelques rares et courtes périodes (2014, 2011, 2008) pour retrouver des valorisations aussi attractives, qui par ailleurs se sont traduites, par la suite, par des performances positives " conclut Jean-Edouard Reymond.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant