En fauteuil roulant sur les chemins de Compostelle

le
0
Douze personnes paraplégiques ou tétraplégiques vont se lancer à l'assaut de lieux de pèlerinage.

En juillet prochain, handicapés et valides partent de Martel dans le Lot pour rejoindre Gavarnie. 120 kilomètres sur un itinéraire jusqu'à présent inaccessible aux fauteuils roulants. «Ça promet une aventure humaine exceptionnelle: je vais randonner dans des lieux où jamais je n'aurais pu aller», s'enthousiasme Thérèse Lemoine, paralysée des membres inférieurs depuis 40 ans, championne d'escrime et éducatrice sportive.

Au total, douze personnes paraplégiques ou tétraplégiques se lancent à l'assaut de ces chemins, accompagnées par une quarantaine de valides. «Le matin et le soir, nous avons besoin d'aide pour la toilette mais aussi pour soigner des blessures comme les escarres. Ensuite, sur le sentier, avec nos fauteuils, ce sont nous, les "zandicapés" (avec zanzan, noms familiers que se donnent entre elles les personnes handicapées - NDLR) qui em...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant