En Europe, deux tiers des homosexuels n'osent pas se tenir la main en public

le
2
Selon une vaste étude menée dans les pays de l'UE, près de 30% des personnes LGBT interrogées ont été victimes de violences ou d'agressions lors des cinq dernières années.

Après la France le mois dernier, le Brésil a autorisé cette semaine le mariage entre couples du même sexe. Or si la législation sur les unions homosexuelles progresse, elle peine encore à s'accompagner de changements dans les m½urs. Selon une étude menée auprès de quelque 93.000 lesbiennes, homosexuels, transsexuels et bisexuels européens (LGBT), deux tiers d'entre eux n'osent pas s'afficher en public en se tenant la main. Une crainte qui concerne près de trois hommes homosexuels sur quatre.

«La peur, l'isolement et la discrimination sont des phénomènes courants dans la communauté LGBT en Europe», souligne Morten Kjaerum, directeur de l'Agence des droits fondamentaux de l'UE (FRA) qui a mené cett...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.gui44 le vendredi 17 mai 2013 à 19:28

    S'est terrible !!!

  • M1903733 le vendredi 17 mai 2013 à 19:13

    Complexés quand même!