En Espagne, la succession de Zapatero est ouverte

le
0
Le Parti socialiste espagnol va organiser des primaires pour désigner son candidat aux élections générales de mars 2012.

«Presidente!» pour l'un, «Presidenta!» pour l'autre... Alfredo Pérez Rubalcaba et Carme Chacón ne sont que de simples ministres du gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero. Ce dimanche, pourtant, lors de meetings régionaux, tous deux ont été ovationnés par les sympathisants socialistes. Comme s'ils étaient en campagne! Et pour cause: en dévoilant samedi sa décision de ne pas briguer un troisième mandat, Zapatero précipitait du même coup la course à la succession.

Le président du gouvernement, toutefois, a pris garde d'établir le calendrier et les modalités de la transition. Le candidat du Parti socialiste (PSOE) sera désigné par un processus de primaires. Ces dernières ne seront lancées que le 28 mai prochain, soit six jours après les élections régionales et municipales. Dernière annonce : Zapatero tiendra jusqu'au bout. Le mandat des députés arrivera à son terme en mars 2012, et le chef de l'exécutif n'a aucune intention d'avancer les éle

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant