En Espagne, au mois d'août, on pensait que...

le
0

La réalité du mois d'août est rarement la même que celle du mois de mai. Ainsi, en août 2014, lorsque le championnat d'Espagne a débuté, chacun avait sa petite idée sur ce qui allait se passer pendant la saison. Et souvent, cela ne s'est pas vraiment passé comme prévu.

... le Celta Vigo et Grenade fileraient vers l'Europe


Respectivement 3es et 4es de Liga à la fin du mois d'août, ces deux équipes ont, l'espace de quelques semaines, laissé croire qu'elles allaient bousculer un peu la rude hiérarchie du football espagnol. Le Celta est resté invaincu lors des sept premières journées de championnat (quatre victoires, trois nuls), tandis que Grenade a conservé son invincibilité pendant quatre journées, avec même une incroyable victoire 1-0 sur la pelouse de l'Athletic Bilbao. Mais ces belles histoires, comme des amours d'été, n'ont pas survécu au mois de septembre. Du 24 septembre au 25 janvier, Grenade ne gagnera qu'un seul match, tandis que le Celta va enchaîner six défaites consécutives sans marquer le moindre but du 23 novembre au 3 janvier. Non, pas de changement de hiérarchie cette saison : cela fait 10 ans maintenant que le FC Barcelone et le Real Madrid finissent obligatoirement sur le podium, et que les autres places européennes sont donc devenues extrêmement chères.

... Munir, Rafinha et Pedro empêcheraient (presque) la naissance des MSN


Lorsque la saison de Liga démarre, Luis Enrique ne peut pas encore aligner son attaque de Play Station. Neymar est blessé, et Luis Suárez est encore sous les verrous. Alors pour les premiers matchs, il donne leur chance à deux jeunes loups qui ont montré de belles choses en pré-saison, Munir et Rafinha, ainsi qu'à Pedro. Le premier s'illustre en marquant dès le premier match, le second dépanne parfois en attaque parfois au milieu, et Pedro assure un bel intérim jusqu'au retour de Suárez. Mais à partir d'octobre, les superstars sont définitivement de retour, la machine MSN s'installe, et les trois compères retrouvent le chemin du banc. De toute façon, MRP, ça avait déjà été pris par le Général de Gaulle.






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant