En Égypte, supporteurs et adversaires de Morsi s'affrontent

le
0
Deux points de vue opposés risquent de violemment s'affronter ce dimanche. Au cours de la semaine écoulée, au moins cinq personnes sont mortes dans des accrochages entre pro et anti.

Ils ont répondu à l'appel, avec leurs banderoles, leurs brassards, et pour certains leurs bâtons. Rassemblés par dizaines de milliers devant la grande mosquée Rabia al-Adawiya, dans la banlieue de Nasr City, ils sont venus apporter leur «soutien invétéré» à Mohammed Morsi, dont les adversaires, réunis sur la place Tahrir, demandent la démission. Deux manifestations massives. Deux points de vue opposés qui risquent de violemment s'affronter ce dimanche, date anniversaire de l'investiture du président égyptien. «La légitimité est une ligne rouge!», prévient Abdul Kamal, irréductible supporteur du raïs contesté. Cet ingénieur en bâtiment a bien pris note des demandes pacifiques des protestataires. Mais il voit dans leurs appels au départ de Morsi une déclaration de guerre. «Dimanche,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant