En Égypte, la libération de Moubarak est envisagée

le
0
Pourtant condamné à la prison à vie, l'ex-président égyptien Hosni Moubarak, emprisonné depuis sa chute en février 2011, doit être jugé en appel. La coïncidence avec l'arrivée au pouvoir des militaires soulève des questions.

L'ex-président Hosni Moubarak, en prison depuis sa destitution en février 2011, pourrait être libéré rapidement, annonce son avocat ainsi qu'une source proche du procureur, citée par l'agence Reuters. La coïncidence avec l'instauration de l'état d'urgence et la prise de contrôle du pays par les militaires ne manquera pas de soulever des interrogations. D'autant plus que la libération de l'ancien raïs, âgé de 85 ans, serait le résultat d'un marché passé avec l'Arabie saoudite: le soutien saoudien, politique et financier, en échange d'une plus grande mansuétude envers le prisonnier.

C'est ce qu'affirme le directeur du Monde diplomatique, Alain Gresh, bon connaisseur des arcanes de la monarchie saoudienne. Il est vrai que l'Arabi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant