EN DIRECT. Ukraine : le Parlement réclame le retrait des troupes

le
1
EN DIRECT. Ukraine : le Parlement réclame le retrait des troupes
EN DIRECT. Ukraine : le Parlement réclame le retrait des troupes

Un bain de sang. A Kiev, la trêve annoncée mercredi soir par le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, n'a pas eu lieu. Jeudi matin, des centaines de manifestants ont repris le contrôle de «Maïdan», la place de l'Indépendance, haut lieu de la contestation, occupé depuis près de trois mois.  Des centaines de manifestants radicaux, le plus souvent casqués et équipés de boucliers ont affronté les forces antiémeute Berkout, qui ont répliqué avec des balles en caoutchouc, grenades lacrymogène mais aussi à la kalachnikov. «Les manifestants ont été tués de manière très professionnelle par des snipers qui ont visé au c?ur, au cerveau ou à la carotide», a affirmé un médecin.

Le bilan humain ne peut être que provisoire tant la situation est confuse. Le ministère de la Santé fait état de 75 morts depuis mardi et de 571 blessés, rapporte la BBC. Plusieurs policiers ont également été tués, selon le ministère de l'Intérieur. Au total, le bilan pourrait s'élever à près de 100 morts.

Le Parlement, qui a pour la première fois réussi à former une majorité anti-Ianoukovitch, a voté dans la soirée une résolution revenant sur les mesures anti-terroristes annoncés la veille par les services spéciaux et ordonnant le retour des soldats dans leurs casernes. Mais le président Ianoukovitch doit d'abord donner son aval.

Des élections anticipées ?

Le chef de la diplomatie allemand Frank-Walter Steinmeier et son homologue polonais Radoslaw Sikorski s'entretenaient encore tard dans la soirée avec le président Viktor Ianoukovitch et les dirigeants de l'opposition. «Ianoukovitch serait prêt à tenir des élections présidentielle et parlementaires, prêt à créer un gouvernement d'unité nationale dans les dix prochains jours et à changer la constitution d'ici l'été», a déclaré le Premier ministre polonais Donald Tusk. Il ajoute :« Notre expérience nous dit que les engagements pris par l'administration ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le jeudi 20 fév 2014 à 23:01

    Des élections avec un chienlit pareille.