EN DIRECT. Série d'attentats à Bruxelles : revivez les événements de l'après-midi

le , mis à jour à 18:20
1
EN DIRECT. Série d'attentats à Bruxelles : revivez les événements de l'après-midi
EN DIRECT. Série d'attentats à Bruxelles : revivez les événements de l'après-midi

Bruxelles a été secouée mardi matin par plusieurs attentats terroristes. Deux explosions ont retenti peu avant 8 heures à l'aéroport international de Zaventem, suivies d'une autre dans une station de métro du quartier européen de la ville peu après 9 heures. Un bilan provisoire fait état d'au moins 34 morts et 198 blessés. Ces attentats ont été revendiqués dans l'après-midi par le groupe Etat islamique.

Ces explosions interviennent quatre jours après la capture spectaculaire, à Molenbeek, de Salah Abdeslam, un Français d'origine marocaine, seul survivant connu du commando auteur des attentats jihadistes du 13 novembre à Paris (130 morts).

>>>Pour suivre les événements en direct, cliquez ici

Ce live est terminé, revivez les événements de l'après-midi :

17h50. Londres «déconseille» à ses ressortissants de se rendre à Bruxelles. Peu après les attentats, Downing Street appelait seulement à la «vigilance», à «se tenir à l'écart de la foule» et à «éviter les transports publics».

17h35. Trafic ferroviaire limité entre Paris et Bruxelles. Deux allers-retours sont prévus ce soir entre les capitales belge et française. Les trains partiront de la Gare du Nord à Paris à 17h16 et 19h13. Ils feront le chemin inverse depuis la Gare du Midi à Bruxelles à 19h13 et 21h57.

VIDEO. Bruxelles : « j'ai vu des gens en sang »

17h23. Une troisième bombe n'a pas explosé à l'aéroport international de Bruxelles. Elle a été neutralisée par une équipe de déminage en début d'après-midi. «Trois bombes avaient été introduites dans le bâtiment dont une n'a pas explosé», a expliqué Lodewijk De Witte, le gouverneur de la province du Brabant flamand.

17h19. L'aéroport de Zaventem sera encore fermé mercredi. Le compte Twitter de l'aéroport cite son PDG,  Arnaud Feist.

17h05. Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, dénonce des «attaques méprisables (qui) frappent le coeur de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.contan il y a 9 mois

    on condamne ou on deplore...agissez messieurs et renvoyez les migrants d'ou ils viennent..point barre