EN DIRECT. Retraites : le Medef évoque une «ouverture» sur le coût du travail

le
12
EN DIRECT. Retraites : le Medef évoque une «ouverture» sur le coût du travail
EN DIRECT. Retraites : le Medef évoque une «ouverture» sur le coût du travail

C'est LA réforme la plus délicate de cette rentrée. L'ultime chapitre de la concertation sur les retraites s'est ouvert ce lundi matin. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, reçoit une dernière fois les partenaires sociaux jusqu'à mardi soir à Matignon. Autant de rendez-vous qui viennent clore la concertation sur cet épineux dossier, lancée lors de la conférence sociale en juin et qui s'était poursuivie tout au long mois de juillet.

Le Premier ministre compte tester une nouvelle fois ses interlocuteurs en leur dévoilant plus précisément les grandes lignes du projet de loi qu'il entend présenter en Conseil des ministres le 18 septembre. Il ne sera «pas question» de relever l'âge légal de départ, fixé à 62 ans, a-t-il assuré dimanche soir sur France 2. Quant à une hausse éventuelle de la CSG ou des cotisations sociales, «rien n'est encore décidé», a-t-il poursuivi. «Je veux écouter les partenaires sociaux», a insisté le chef du gouvernement.

La piste d'une hausse de la CSG pour financer les retraites, jugée «cohérente» par la ministre de la Santé et des Affaires sociales, Marisol Touraine, a été fragilisée ces derniers jours par le débat sur le poids de la fiscalité en France, car elle présente l'inconvénient de ponctionner les ménages. A l'image de la CFDT, certains lui préféreraient une augmentation des cotisations salariales et patronales mais le principal syndicat patronal, le Medef, y est vivement hostile. Mais à la sortie de son entretien avec le Premier ministre, Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT a assuré que la hausse de la CSG est une «hypothèse» à laquelle le gouvernement «travaille».

>> Suivez cette journée de concertation en direct :

17h40. La CFE-CGC reçue. C'est le dernier syndicat avec lequel Jean-Marc Ayrault s'entretiendra aujourd'hui.

17h38. La CFTC «satisfaite». «Il faut 200 heures de SMIC pour valider un trimestre (NDLR: de cotisation, lors ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 26 aout 2013 à 17:49

    Et regardez sur la photo comme ils sont hilares?...Je trouve cette attitude super choquante...ils auraient pu, au moins avoir une attitude un peu plus respectueuse, au regard de la gravité du problème, et aller s'esclaffer entre eux, en coulisse, du bon tour qu'ils étaient en train de nous jouer !...

  • M931269 le lundi 26 aout 2013 à 17:27

    est ce que TOUS les régimes sont concernés?? ......on pense notamment aux fonctionnaires et aux régimes spéciaux......? Ou alors c'est une ( nouvelle ) réforme du ....Privé !!!

  • janaliz le lundi 26 aout 2013 à 17:01

    Monsieur Pointu (rappelez-vous) s'il vous plaît ! La farce continue ! Molière et Ubu sont relégués au rang de joyeux figurants. Morts de trouille sont nos édiles (quel trop joli nom pour de tristes sires!) devant les responsabilités qu'ils sont incapables de prendre. Pas à leur place du tout ces messieurs (?)...

  • mlaure13 le lundi 26 aout 2013 à 16:41

    En 2010, 3.000 suicides de pers. âgées, sur un total d'environ 10.000, et ils comptent pour 30 % des suicides???...ET EN 2012...COMBIEN ???...Et sans doute par désespoir de la politique de nos Gvts de Mher-de !...Vous avez TOUS comme Fabius, du sh-ang sur les mains !!!... Il n’y aura pas de vraies réformes avant les municipales…le PS ne va pas se suicider en détériorant son fonds de commerce…et si un autre parti était au pouvoir, il en ferait autant (en emporte le vent)… !!!•

  • M8951316 le lundi 26 aout 2013 à 15:01

    il faut les dégager ces so ces et vite , on ne peut plus les supporter ..!

  • mipolod le lundi 26 aout 2013 à 14:39

    En Espagne il y a ETA, en Angleterre, il y avait l'IRA nous en France nous avons l'ENA ! (vu sur autre forum, merci au contributeur)

  • M7361806 le lundi 26 aout 2013 à 13:51

    C'est donc une grosse farce avec maintien des privilèges !

  • hbaudry1 le lundi 26 aout 2013 à 13:45

    Et les RÉGIMES SPÉCIAUX ??????

  • sarestal le lundi 26 aout 2013 à 13:26

    DONC....Le contribuable comblera encore et ENCORE les trous annuels des régimes spéciaux à hauteur de 4 MILLIARD / AN pour la RATP et la SNCF.et 1,3 MILLIARD /AN (CNAV) pour l' EDF ht tp://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130610trib000769432/sncf-et-r atp-des-retraites-qui-se-mettent-au-regime-fort-doucement-.html ht tp://www.senat.fr/rap/a12-151-5/a12-151-52.html

  • mipolod le lundi 26 aout 2013 à 13:10

    La montagne va accoucher d'une souris. Les socialistes fidèles à leur courage politique n'appliqueront qu'un semblant de réforme touchant d'abord le privé qui sera le principal perdant de l'affaire et préservant ainsi les fonctionnaires de tout effort financier. La routine quoi !!