EN DIRECT. Référendum : la Crimée plébiscite le rattachement à la Russie

le
14
EN DIRECT. Référendum : la Crimée plébiscite le rattachement à la Russie
EN DIRECT. Référendum : la Crimée plébiscite le rattachement à la Russie

Quelque 95,5% des électeurs en faveur du rattachement de la Crimée à la Russie : les premiers résultats préliminaires officiels vont au-delà des estimations du sondage réalisé à la sortie des urnes (93%). Le taux de participation est de 81%. «Aujourd'hui nous avons pris une décision très importante qui entrera dans l'histoire», s'est réjoui le «Premier ministre» pro-russe de la Crimée, Serguiï Axionov. Dès lundi, cette République autonome ukrainienne demandera officiellement son rattachement à la Russie.

Dès l'annonce du sondage à la sortie des bureaux de vote, des milliers de personnes sont descendues dans la rue à Simféropol, la capitale de la Crimée, et à Sébastopol qui abrite la flotte russe de la mer Noire, pour fêter la victoire jouée d'avance. Cette péninsule majoritairement peuplée de russophones a été rattachée il y a soixante ans sur décision de Nikita Khrouchtchev à une Ukraine soviétique qui a toujours semblé lointaine à de nombreux habitants. Dans l'est du pays, des manifestants pro-russes, encouragés par le référendum séparatiste, ont procédé à une démonstration de force dans les grandes villes industrielles en passe de devenir de nouveaux «points chauds».

Les minorités ukrainienne et tatar, qui constituent ensemble 37 % de la population, avaient appelé au boycottage du scrutin. Auparavant un accord avait  été trouvé entre Kiev et Moscou pour que les bases ukrainiennes en Crimée ne soient plus bloquées jusqu'au vendredi 21 mars. Ce jour-là, la Douma, la chambre basse du parlement russe, doit voter un projet de loi portant sur le rattachement de la Crimée à la Russie.

Les Occidentaux ont condamné dimanche ce référendum «illégal». Les Européens vont réagir sans tarder, dès lundi matin, puisque leurs ministres des Affaires étrangères se retrouveront à 9h30 à Bruxelles pour leur réunion mensuelle.

Suivez l'évolution de la situation en direct :

23h36. URGENT - ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • micgolan le lundi 17 mar 2014 à 09:59

    La liberté des peuples à se déterminer eux-mêmes ça existe encore. Quel cinéma autour de cela, Même la Bourse s'en fout!

  • knbskin le lundi 17 mar 2014 à 08:45

    Bon, on arrête de fantasmer ! Déjà que les ukrainiens sont russes par définition, depuis 1 000 ans, la Crimée n'a ... jamais été ukrainienne ! Elle a été conquise par je ne sais plus quel tsar (Catherine II si mes souvenirs sont bons sur ... l'Empire ottoman ! Vieil ennemi géostratégique de la Russie et ... de la Principauté de Kiev auparavant.

  • Berg690 le dimanche 16 mar 2014 à 23:15

    Breizhll il est fini ton sketch?

  • dioptaze le dimanche 16 mar 2014 à 23:05

    Breizhll tu est trop formaté par notre systeme scolaire et tes cours sur l.urss sort de ton trou le monde bouge hors de france. Tes clichés sont exagérés et tu regarde trop nos bon medias aux points de vue "objectifs"

  • Breizhll le dimanche 16 mar 2014 à 22:47

    Poutine, ne mettra pas d'argent en Crimé, il veut juste garder les contrôles militaires navales. Dommages, ça va être très dure maintenant. Épuration ethnique, assimilations des autres...

  • Breizhll le dimanche 16 mar 2014 à 22:45

    Donc, je résume, le régime russe, l'un des plus fort taux de corruption au monde, une économie géré pour une très grande partie par des groupes mafieux implantés dans les administrations. Une économie rustique qui n'arrive pas à se développer. Des sociétés occidental qui sont raquétés par les voyoux locaux, bref la crimé va prendre chère.

  • Breizhll le dimanche 16 mar 2014 à 22:41

    Et oui, une démocratie à la russe. Pas de secret du vote, des hommes clairement pro-russe en cagoule, armés jusqu'au dent autour des bureau de vote. Un clairement anti-ukrainien sur les bulletins. Donc 95% de ceux qui ont eu le courage d'affirmer leurs opinion ont voté pour Poutine.

  • dioptaze le dimanche 16 mar 2014 à 22:36

    Sont pas fou les gens de crimé ils veulent pas sombrer avec l.Europe... en tout cas avec leurs pseudovaleurs USA Et EU se sont auto.ni.qués sur ce coup la. vive le pouvoir au peuple

  • Mig737 le dimanche 16 mar 2014 à 18:45

    Sanction de l'UE, et pourquoi personne ne s'est insurgé en Europe lorsque le père François a été élu, pourtant nous sommes sacrément dans le KK aujourd'hui et montrés du doigt!

  • ZvR le dimanche 16 mar 2014 à 18:15

    Reste la possibilité que les dirigeants occidentaux souhaitent semer le chaos en europe afin de réduire l'UE au statut de satellite / colonie des US et l'intégrer dans le bloc atlantique qu'ils sont en train de construire et qui n'a rien de démocratique.