EN DIRECT. Offensive terrestre à Gaza : le pape François a appelé Abbas et Peres

le
0
Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, assure qu'Israël a essayé des alternatives au conflit armé, mais que ça n'a pas fonctionné.
Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien, assure qu'Israël a essayé des alternatives au conflit armé, mais que ça n'a pas fonctionné.

14 h 22. Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius a rencontré vendredi le président palestinien Mahmoud Abbas en Égypte, pays qui tente d'obtenir une trêve au conflit entre le Hamas et Israël. L'Égypte avait proposé mardi une première proposition de trêve acceptée par Israël mais rejetée par le mouvement islamiste Hamas, dont un représentant était au Caire pour tenter d'obtenir une nouvelle initiative. Cette visite a un but, tout faire pour essayer de casser la spirale de la violence et arriver le plus rapidement possible au cessez-le-feu", a indiqué Laurent Fabius à la presse à l'issue d'une brève rencontre avec M. Abbas à l'aéroport du Caire. M. Abbas "m'a demandé de joindre les Turcs et les Qataris, avec lesquels nous avons de bonnes relations, parce qu'eux-mêmes peuvent sans doute exercer une influence particulière sur le Hamas", a-t-il poursuivi.

Selon un responsable proche de M. Abbas, les négociations ont achoppé sur les exigences du Hamas, qui réclame que tout accord de cessez-le-feu inclue la libération des prisonniers palestiniens détenus par Israël et la levée du blocus de Gaza. "L'Égypte a proposé qu'Israël ouvre les points de passage après le cessez-le-feu", mais le Hamas a exigé l'ouverture des points de passage entre Israël et Gaza "tout de suite", a déclaré à l'AFP Azzam al-Ahmed. Le Hamas a aussi réclamé l'ouverture du point de passage de Rafah entre l'Égypte et la bande de Gaza, mais Le Caire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant