EN DIRECT. Manuel Valls se dit «profondément de gauche»

le
1
EN DIRECT. Manuel Valls se dit «profondément de gauche»
EN DIRECT. Manuel Valls se dit «profondément de gauche»

C'est l'heure du grand oral pour le ministre le plus populaire du gouvernement. Manuel Valls est l'invité de l'émission «Des paroles et des actes» sur France 2, ce jeudi soir, à un moment charnière de sa carrière de ministre.

>> Suivez l'émission minute par minute : 

23h25. Valls se dit «profondément de gauche». Le ministre l'assure en guise de conclusion, il est «de gauche, profondément». «La lutte contre les injustices reste au coeur de ma réflexion et de ma détermination», poursuit celui qui se dit «bien dans ce gouvernement».

23h17. «Non, non, non», Valls ne vise pas l'Elysée. Pressé de questions à ce sujet, le ministre -l'un des plus ambitieux du gouvernement- refuse d'admettre qu'il vise l'Elysée. «Je l'ai jamais dit ainsi», balaye-t-il. «Non, non, non, mais non...» martèle-t-il, quand on lui demande s'il veut devenir président de la République. Et de rappeler : «Il y a une situation : François Hollande a été élu par les Français...»

A LIRE.  Valls l'ambitieux agace son camp

23h08. Valls corrige son lapsus sur Dieudonné. Alors qu'on lui fait remarquer qu'il a commis un lapsus sur l'affaire Dieudonné, le ministre esquisse un sourire. Il assume d'avoir mené cette bataille : «Les valeurs de la République sont plus importantes que tout en ce qui me concerne.» «C'était un combat difficile à mener, parce qu'il pouvait apparaître comme liberticide», admet Manuel Valls. «Chacun a compris que ce personnage tenait des propos racistes et antisémites», poursuit-il avant de corriger : «Si c'était à refaire, je le referais. Mille fois.»

EN SAVOIR PLUS. Manuel Valls : «Dieudonné est sous surveillance»

Manuel Valls promet que le nouveau spectacle de Dieudonné pourra avoir lieu s'il ne contient pas d'éléments racistes ou antisémites. «Je n'ai pas mené un combat personnel. C'est la République qui a gagné. Nous nous sommes mobilisés, et la mécanique de la haine a été ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 7 fév 2014 à 17:47

    MALIN, celui-là...Avec tous les avantages de la gauche et de la droite ?!!!...