EN DIRECT. Kenya : le gouvernement assure avoir repris le contrôle du bâtiment

le
0
EN DIRECT. Kenya : le gouvernement assure avoir repris le contrôle du bâtiment
EN DIRECT. Kenya : le gouvernement assure avoir repris le contrôle du bâtiment

Les forces de l'ordre kényanes tentaient toujours lundi soir de neutraliser les islamistes somaliens shebabs retranchés dans un centre commercial de Nairobi. Au moins 62 personnes sont mortes et près de 200 autres ont été blessées lors l'attaque terroriste menée samedi. Parmi les victimes, on dénombre des étrangers, dont deux Françaises et deux Canadiens. Des Américains ont également été blessés

En début de nuit, des doutes subsistaient encore sur la présence ou non d'otages. De son côté, la France, par la voix de la ministre des Français de l'étranger Hélène Conway-Mouret, assurait qu'un recensement de tous les Français présents au Kenya permettait d'affirmer qu'aucun n'était encore aux mains des assaillants.

L'attaque terroriste a été perpétrée par une dizaine de combattants armés ? dont une femme ? proches des islamistes somaliens shebabs, qui reprochent notamment au Kenya son implication dans le conflit somalien, dans le cadre d'une force africaine. Les shebabs sont liés à Al-Qaïda. Selon l'armée, trois d'entre eux seraient morts, d'autres blessés.

>> Suivez en direct les événements du jour :

0h15. «Nos forces passent au peigne fin» le centre commercial, un étage après l'autre, à la recherche des personnes qui auraient été oubliées» affirme le ministère de l'Intérieur. «Nous pensons que tous les otages ont été libérés» réaffirme-t-il, confirmant que désormais le bâtiment est sous le contrôle des forces de sécurité. Toutefois aucun bilan officiel définitif ne peut encore être établi.

22h45. Le gouvernement assure avoir repris le bâtiment. Selon le porte-parole du gouvernement, les forces spéciales kényanes «nettoient» Westgate sans rencontrer de «résistance». «Nous contrôlons le Westgate», a déclaré le ministère sur son compte Twitter.

22h40. Tous les otages évacués? Selon son porte-parole, le gouvernement pense que tous les otages ont été évacués. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant