EN DIRECT. Bastille : polémique autour de la participation

le
22
EN DIRECT. Bastille : polémique autour de la participation
EN DIRECT. Bastille : polémique autour de la participation

Il semble bien que la « démonstration de force » souhaitée par Jean-Luc Mélenchon ,le patron du front de Gauche Jean-Luc Mélenchon est en train de se réaliser. A 15 heures 30, le compte twitter officiel de Jean-Luc Mélenchon annonçait 180 000 personnes à la manifestation organisée par ses soins à Bastille. Selon la préfecture de Police, ils auraient été 30 000. Des vues aériennes de la place de la Bastille « rouge de monde » selon l'expression employée par les militants et sympathisants venaient illustrer ces premiers chiffres de participation. En fin d'après-midi, la polémique est montée sur ce comptage. Selon Jean-Luc Mélenchon, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur est « aux abois ». Critiqué, l'ancien député-maire d'Evry dans l'Essonne a aussitôt rétorqué: « la réalité c'est 30 000 c'est déjà pas mal, il faut l'accepter » avant de rajouter : « on en a assez de ceux qui remettent cause ceux qui représentent l'Etat. »

Dans un discours particulièrement offensif emporté par des airs révolutionnaires, Jean-Luc Mélenchon a taclé la politique menée par François Hollande, sans jamais le nommer. Il appelle à une «insurrection» pour «mettre un terme à ces politiques» d'austérité. Selon le patron du Front de Gauche, « le compte n'y est pas, la période d'essai est terminée » Comme Eva Joly -qui s'est offerte sa première grosse tribune depuis la Présidentielle de 2012- et Pierre Laurent, le secrétaire national du PCF, toutes ces forces d'opposition de gauche appellent à la VIeme République.

Invité aux 20 heures de TF1, Jean-Marc Ayrault a répondu à ces critiques. « Il n'y a pas d'austérité, c'est une invention de propagande», répond-il taclant «une politique d'extrême-gauche sans issue ... »

Comme au printemps 2012, date à laquelle il avait créer la surprise par l'ampleur de son meeting en pleine campagne électorale, Jean-Luc Mélenchon veut plus que jamais faire entendre sa...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SuRaCtA le lundi 6 mai 2013 à 07:43

    Le système communiste s'est écroulé lamentablement en URSS, le système socialisant fonde sur l'état providence est sur le point de s'écrouler a son tour aujourd'hui et Melanchon a la bonne idée de nous proposer pire... Cela en dit long sur la fumisterie de ce par ailleurs excellent tribun, mais les discours sans les actes....

  • EuropeGa le lundi 6 mai 2013 à 00:46

    Gauche et droite peuvent toujours parler et faire des manif, de toute façon, c'est Bruxelles qui décide.

  • janaliz le lundi 6 mai 2013 à 00:09

    Donc si on prend les mêmes rapports de 1 à 6, concluez vous-même... 340 000 x 6 = 2 millions lors des manifs de janvier... Intéressant que ce soit Mélanchon qui valide la thèse...

  • cavalair le dimanche 5 mai 2013 à 22:06

    Zorro est arrivee e sans se presser ee le grand zorro, le beau zorro.. avec son cheval et son grand chapeau.

  • idem12 le dimanche 5 mai 2013 à 21:34

    En Grèce non plus il n'y pas d’austérité, juste un sérieux budgétaire plus important que le notre...

  • idem12 le dimanche 5 mai 2013 à 21:31

    Pour Moscovici l'austérité c'est terminé et pour JM Ayrault il n'y a pas d'austérité, cherchez l'erreur.

  • MNY-2012 le dimanche 5 mai 2013 à 19:42

    la france de gauche, la france de droite, la france du centre, la france d'en haut, la france d'en bas = et alors? personne ne parle de la france qui avance et celle qui recule!!! Est-ce volontaire ou lapsus révélateur?

  • xavib le dimanche 5 mai 2013 à 19:10

    J'appelle moi aussi à l'insur-rection, mais une insur-rection qui renversera Mélenchon comme l'UM-PS car ce sont des comédiens pa-thétiques.

  • xavib le dimanche 5 mai 2013 à 19:08

    Ce qui est dramatique c'est que dans ce pays, quel que soit le côté où on se tourne, on a les mêmes guignols impuissants à redresser le pays parce qu'en réalité ils n'ont plus le pouvoir.

  • alain..c le dimanche 5 mai 2013 à 19:07

    L'équivalent des spectateurs à un match de foot au parc des princes pas terrible pour le génie que la Corée du Nord nous envie...