En difficulté, Aubry mène une campagne pied au plancher

le
0
La maire de Lille saute de thème en thème pour convaincre des catégories d'électeurs.?

Martine Aubry a travaillé ses dossiers. À fond. C'est sa différence. Celle en tout cas qu'elle veut faire valoir face à François Hollande, son principal rival dans la primaire, dans une fin de campagne pied au plancher. «Rien ne m'agace. Je suis en pleine forme», sourit-elle, interrogée une énième fois sur le sens caché des mots de DSK sur l'existence d'un «pacte» entre eux. Mais elle ne répond pas. Elle l'a fait lundi à Nice et mardi à Nantes, elle est passée à autre chose: la justice.

Après Nice donc et une rencontre avec la presse locale et les militants, la maire de Lille a rencontré mardi à Nantes une délégation de professionnels de la justice. Le lieu est choisi. Non pas parce que le maire de la ville, Jean-Marc Ayrault, s'est engagé au côté de François Hollande mais parce qu'au début de l'année, c'est ici que, suite à l'affaire Laetitia, Nicolas Sarkozy a provoqué une fronde sans précédent des magistrats en les mettant en cause dans le déroulemen

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant