En déplacement en Arménie, le pape emploie le mot "génocide"

le
0
    EREVAN, 24 juin (Reuters) - Le pape François a qualifié 
vendredi de "génocide" les massacres commis en 1915 contre les 
Arméniens, une expression qu'il avait déjà employée l'année 
dernière, provoquant alors la colère d'Ankara. 
    Dans un discours adressé au président Serj Sargsian et au 
corps diplomatique, François a utilisé le terme de "Metz 
Yeghern" (le grand mal) mais a ensuite ajouté l'expression de 
"génocide" qui ne figurait pas dans la première version de son 
texte, faisant référence à ce qu'il a également qualifié de 
"première dans la série de funestes catastrophes du siècle 
dernier". 
    La Turquie n'a pas immédiatement réagi aux propos tenus 
vendredi par le souverain pontife. Elle avait l'année dernière 
rappelé son ambassadeur au Vatican après que le pape eut utilisé 
le terme de 'génocide'.     
    Ankara admet que de nombreux chrétiens Arméniens vivant dans 
l'Empire ottoman ont été massacrés par les forces ottomanes 
durant la première guerre mondiale mais conteste les chiffres et 
nie l'organisation d'une campagne pour leur élimination 
systématique. Le pays souligne que de nombreux Turcs musulmans 
sont morts à la même époque. 
 
 (Philip Pullella, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant