En Colombie, une réduction spectaculaire de la culture de coca

le
0
Les surfaces dédiées à la culture de feuilles de coca en Colombie ont été réduites d'un quart entre 2011 et 2012. Une victoire au goût amer pour les agriculteurs des régions concernées, qui ont trouvé dans la coca leur gagne pain.

Avec une diminution des cultures de coca de 66% en onze ans, dont 25% uniquement entre 2011 et 2012, la Colombie pourrait céder sa place de premier producteur de cocaïne au monde, dans les années à venir. Selon un rapport de l'ONU, le pays est ainsi passé de de 64.000 hectares de cultures de feuilles de coca, matière première nécessaire à l'élaboration de la cocaïne, enregistrées en 2011 à 48.000 en 2012. Les chiffres, avancés par l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC), enregistrent également une baisse de 10,4% de la production de cocaïne.

L'évolution du paysage correspond principalement aux efforts entrepris par le gouvernement pour éradiquer la feuille de coca, dont la culture est illicite au niveau...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant