En colère, inquiets pour leur avenir, les Irlandais descendent dans la rue

le
0
Quelque 50.000 Irlandais ont défilé à Dublin, samedi, contre le plan de rigueur draconien présenté par le gouvernement. L'aide de 85 milliards d'euros à l'Irlande devrait être finalisée par les ministres des Finances dimanche

La grogne sociale s'accentue en Europe face à la vague d'austérité. Après les Portugais mercredi dernier, les étudiants britanniques vendredi et jeudi, c'est au tour des Irlandais de descendre samedi dans la rue. «Nous nous attendons à une très forte mobilisation», avance Macdara Doyle de l'Ictu, la fédération unitaire des syndicats.

Soumis à trois plans d'austérité en trois ans, les Irlandais ont jusqu'à présent encaissé les épreuves sans trop de remous, avec une certaine résignation propre à leur tempérament. «Ce n'est pas dans notre culture de manifester et nos syndicats sont trop corporatistes et liés aux partis politiques», explique John, avocat, qui a dû fermer son cabinet en juin, faute de clients. Mais la nouvelle cure d'austérité de 15 milliards d'euros annoncée mercredi est celle de trop. «Ce plan est d'une injustice absolue», s'insurge John. «C'est la population qui va trinquer, surtout les plus pauvres et les classes moyennes», ajoute Jerry Be

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant