En Chine, les ventes de cognac plongent

le
0
Les grandes marques de cognac accusent une sévère baisse de leur chiffre d'affaires dans l'empire du Milieu. En cause, la politique anticorruption menée par les nouveaux dirigeants de l'État chinois.

Gueule de bois chez les rois du cognac. Après avoir connu pendant quatre ans une croissance des ventes supérieure à 20 %, Rémy Martin, la troisième marque du secteur derrière Hennessy (LVMH) et Martell (Pernod Ricard) a annoncé mardi un recul de 12 % de son chiffre d'affaires mondial (327 millions d'euros) sur le premier semestre de son exercice 2013-2014.

À l'origine de cette chute, l'effondrement de ses ventes en Chine continentale, où la marque phare de Rémy Cointreau (59 % des ventes et 87 % des profits du groupe) réalise près de 40 % de son activité. Là-bas, la chute est estimée par les analystes à 25 %. Une dégringolade en phase avec celle du marché du cognac dans le pays, assurent les dirigeants de Rémy Cointreau.

L'eldorado chinois

Hen...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant